Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

humeur

  • Réponse de la Région Bretagne au sujet de la reconduction du Portail SKODEN

    Imprimer

    Voilà !

    Malgré tous vos soutiens, malgré nos relances à la Région pour avoir un rendez-vous et des explications, nous devons nous contenter de ce succinct courrier de réponse !

    Voici la lettre reçue le 10 octobre, je vous laisse juger par vous-mêmes : 

     

     

    Ce courrier brille par la vacuité de son contenu, une non-réponse en quelque sorte aux arguments que nous avions énoncés.

    Je reste sans voix par si peu de professionnalisme et de considération envers tout ce qui a été fait et mis à la disposition des internautes. 

    "L'objectif d'augmenter le nombre des Visas" en rassurera peut-être quelques-uns mais aucune discussion à ce sujet ne nous a été possible ...

    Quant au Portail SKODEN, je suis atterrée de lire "qu'il ne s'intègre plus dans cette nouvelle organisation" suffise à justifier que le site soit laissé en friche suite à la non-reconduction de l'animation éditoriale et précisons également que c'était plutôt les Visas qui étaient intégrés au Portail !!

    Bref, je pense que cette vision très administrative et en tout point irrespectueuse de la gestion de ce dossier ne nous mènera pas plus loin, je préfère donc tourner définitivement la page ! 

     

    Nous avions envoyé le  texte ci-dessous au Président de Région avec copies aux différents services (Formation Professionnelle, Développement du Numérique, Direction des Services Informatiques, Direction de la Communication) et au CESER Bretagne : 

     

    Objet : Portail SKODEN et Visa Internet Bretagne

    Monsieur le Président de Région,

    Nous venons d’être informés de l’arrêt définitif de l’animation éditoriale du Portail SKODEN, plateforme collaborative et site Internet de la Région Bretagne dédié à la formation à distance et aux usages du numérique ainsi que de l’arrêt du dispositif actuel d’hébergement des modules du Visa Internet Bretagne Online sur la plateforme de formation en ligne Syfadis/Futurskill pour le mois d’août 2016.

    Nous nous interrogeons sur les motivations de cette décision mettant fin brutalement au développement de deux projets phares et porteurs du savoir-faire sur les usages du numérique en Région Bretagne  et reconnus comme tels au niveau régional, national et dans de nombreux pays francophones et internationaux.

    Cet arrêt fera suite à la notification d’une non-reconduction pour l’année 2016-2017 des marchés - signés en 2014 et reconductibles - concernant l’animation éditoriale du site Internet SKODEN et de l’hébergement des Visas Internet Bretagne Online sur la plateforme de diffusion de formation en ligne Syfadis/Futurskill.

    Notre incompréhension est d’autant plus grande que nous n’avons pas eu connaissance de propositions alternatives en vue d’assurer la transition et la continuité de service des Visas Internet Bretagne actuellement en cours et de l’expertise du Portail SKODEN auprès de tous les acteurs de la formation, des apprenants et des citoyens bretons ainsi qu’auprès des internautes fidèles au site.

    La mise en place de ces marchés depuis 2008 a pourtant permis au fil des ans à La Région Bretagne :

    • de se positionner comme acteur incontournable de la veille numérique de premier niveau dans les domaines de la médiation numérique et des nouvelles pratiques pédagogiques de formation incluant les TIC en offrant un accès guidé à des ressources gratuites et validées pédagogiquement.
    • d’instaurer un maillage territorial des actions et des acteurs du numérique (cyberespaces, ateliers numériques, P@t) fédérateur autour de la plateforme SKODEN
    • de travailler constructivement grâce à la confiance établie avec les acteurs de la médiation numérique sur le terrain
    • de proposer un écosystème innovant de mise à disposition de ressources d’auto-formation pour un engagement dans la formation tout au long de la vie notamment pour un accompagnement de prise en main de l’ordinateur et d’utilisation d’Internet

    De plus, le projet après une refonte de la plateforme et du site éditorial SKODEN en 2013 avec des investissements conséquents ne montrait que des signes positifs d’évolution vers le seuil de rentabilité attendu. La phase de fonctionnement actuelle s’effectue à  budget limité dont l’estimation a été établie lors de la signature des marchés.

    Nous comprenons la nécessaire évolution des services et la diversification des orientations stratégiques mais nous devons pointer les conséquences directes et indirectes suite à l’arrêt de publication d’articles, d’informations et de la non-animation sur les réseaux sociaux d’un Portail Internet totalisant près de 50 000 visites par mois (140 000 lors d’actions ponctuelles – Partenariat avec le FFFOD – Forum national des acteurs du digital en formation) avec un public fidélisé issu d’institutions universitaires et scolaires,  de grandes entreprises, de diverses CCI, de services marketing, de services de documentation et bibliothèques, de centres multimédia, etc..

    Les 1ères Rencontres Parlementaires du Numérique à Rennes le 21 avril dernier, avec la présence d’Axelle Lemaire ont souligné la nécessité de formation et d’accompagnement des structures et de tout usager (du chef d'entreprise au particulier) au numérique mettant en avant  la volonté de lutter contre la fracture numérique sur le territoire breton et celle de soutenir des startups du numérique dans leur dialogue avec les entreprises. Le Portail SKODEN et l’écosystème établi du Visa Internet Bretagne contribuait à cet accompagnement régional au plus près des citoyens bretons.

    Dans l’attente de la prise en considération de nos interrogations  et de votre réponse, nous restons à votre disposition pour plus d’informations et nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en l’assurance de notre respectueuse considération.

    I Dremeau, idremeau Consulting 
    P. Berthou, FuturSkillDigital

     

    Vous avez été très nombreux à nous soutenir en signant la pétition, en envoyant des mails ou par vos appels téléphoniques de soutien, cette carte de vos contributions montre bien à quel point le site avait pu rayonner hors des frontières bretonnes :

     

     

    Une nouvelle fois, un ENORME merci à vous d'avoir par vos marques de soutien fait en sorte que le soleil ne s'arrête pas de briller !  

    à très bientôt !

    Isabelle

    Les signatures de la pétition et vos chaleureux commentaires seront envoyés à la Région.

     Commentaires pétition.pdf

  • 320 signataires et plus et plus et plus ....

    Imprimer

    La pétition pour le maintien de l'actualisation du Portail SKODEN est toujours en ligne : https://www.change.org/p/conseil-regional-de-bretagne-reconduction-du-portail-skoden/c

    Elle recueille vos commentaires, vos soutiens et elle restera en ligne tant que nous n'aurons pas obtenu de rendez-vous auprès des élus de la Région afin de connaître les motivations de cette décision incompréhensible.

    Malgré une lettre au Président de Région et des relances de rendez-vous auprès des services concernés, aucune réponse ne nous a été faite depuis le mois de juillet.

    Merci à tous d'avoir par votre engagement démontré la nécessité d'un portail de veille pédagogique au plus près des apprenants et des professionnels de la formation et de l'éducation.

    Merci à vous !

  • Calendrier de l'avent interactif 2013

    Imprimer

     A vous de découvrir chaque jour un site surprise

    en passant la souris sur l'image !

     

    Calendrier de l'avent publié également sur le site SKODEN

    Belles découvertes !

    Isabelle

  • Calendrier de l'Avent 2012

    Imprimer

    Le calendrier de l'Avent 2012 est là

    Toujours aussi interactif et multimédia, il vous est proposé via le Portail Skoden et cette année, je vous propose une version très 2.0 avec l'utilisation du service "Webdoc.com":

    http://www.webdoc.com/portailskoden

    Chaque jour une publication révèlera les applications les plus belles et les plus étonnantes du Web !

     

     

    Belles découvertes !

    Isabelle

  • Rencontres du bout du monde

    Imprimer

    "Rencontre", c'est en un mot que l'on pourrait résumer cette journée passée la semaine dernière en pointe finistère à l'occasion des 1ères Rencontres régionales du elearning et des NTIC

    Rencontre ... d'une ville tout d'abord, un jour de printemps aux températures estivales. Arrivée en fin de soirée, le premier pas hors de la gare donne déjà l'impression d'être dans un lieu à part. Un regard sur la gauche et c'est le clair-obscur qui englobe la mer et quelques bateaux à quai. Avançant de quelques pas, le cri des mouettes - ou des goélands - rattrape le voyageur et l' accompagne discrètement jusqu'à son hôtel.

    Le matin, en prenant le chemin du lieu de rendez-vous cette impression d'être dans une ville pas comme les autres demeure. Certes, la ville est en travaux et conséquemment perturbée par les chantiers de mise en place du tramway à tout coin de rue, mais les brestois au volant s'arrêtent devant les passages pour piétons. Les bus en revanche roulent à vive allure et de manière saccadée reportant toute envie de découverte plus approndie des quartiers à une autre fois. Enfin, la luminosité particulière de la ville à cette heure de la journée atténue la sonorité des activités naissantes.

    Rencontres ... brestoises du elearning pour annoncer l'évènement qui se tenait au centre culturel "l'Escale". Arrivée sur place, c'est avec plusieurs mères de famille et leurs poussettes que j'ouvre la porte d'entrée en me faisant aussitôt la réflexion que de voir cohabiter pour une journée "modes de formation innovants" et "vie de quartier" pouvait déjà être considéré comme un signe avant-gardiste de démocratisation du elearning

    Puis, me dirigeant jusqu'à la "grande salle", entre machine à café, petits gâteaux et caisses de câbles je rencontre pour la première fois les organisateurs affairés. Invitée par Jean-François Le Cloarec de l'agence SKOLANET pour venir discuter de l'évolution des outils 2.0 et de leurs nouvelles modalités d'applications, j'avais accepté d'inaugurer cette première et louable initiative visant à informer et présenter des projets FOAD en Bretagne. Quelques minutes plus tard, la cinquantaine de participants a pris place et commence la table ronde de la matinée que je partageais avec Régine Roué, formatrice à l'EPN Kérourien de Brest et Michel Briand qui, arrivé en retard, enjamba promptement la scène pour intervenir sur l'engagement TIC de la ville de Brest.

    L'ambiance était collégiale et les tables-ateliers ne désemplissaient pas. On est à Brest, loin de tout et pourtant au vu des discussions et des présentations on est bien au coeur de ce qui fera le monde de la formation de demain:

    • Les outils 2.0 présents à l'exemple du classeur virtuel, 100% français, Jog the Web présenté par son ambassadrice passionnée Sandrine de Monsabert
    • L'apprentissage collaboratif au travers de la plateforme d'apprentissage du breton en ligne EduBreiz qui sera opérationnelle en Octobre 2011.
    • Le jeu sérieux avec la jeune équipe de JiVé création et son univers médiéval d'apprentissage des maths au collège
    • Les projets collaboratifs Internet et multimédia de la Ville de Brest

    On y a parlé nouvelles applications mobiles avec Michel Nizon d'EduLang qui lance Snapanda, un dictionnaire d'anglais tactile sur smartphone et aussi des nouveaux usages avec l'arrivée des tablettes et de l'engouement des utilisateurs pour ces objets magiques et ludiques qui permettent de ne plus "double-cliquer", un créneau à suivre peut-être pour faire de l'initiation à Internet et pour les apprenants Visa Internet Bretagne.

    Ces rencontres du bout du monde ne se sont pas cristallisées sur la régionalité des ressources et des acteurs. Elles ont montré au contraire que les nouvelles technologies et l'utilisation du Web social en formation nous aidant à maîtriser la distance, nous arrivons grâce à elles à enrichir nos projets hors des frontières régionales et que par diffusion elles sauront apporter une nouvelle liberté et un environnement relationnel d'apprentissage favorable aux apprenants sédentaires.

    A vérifier lors de futures rencontres !!