Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ingénierie - Page 2

  • Un guide sur le Blended Learning

    Imprimer

    medium_webjunction.jpgWebjunction est le site d' une communauté en ligne reconnue par ses pairs pour sa richesse de ressources et d'ouvrages sur la mise en place des nouvelles technologies dans le monde des bibliothécaires et des documentalistes.  

    Persuadés que les modes mixtes d'enseignement en ligne ou Blended Learning sont un avenir pour la profession, ils viennent de sortir un guide intitulé "Blended learning Guide"  - avec une mise en page comme je les aime : claire, lisible, visuelle, par rubriques - qui donne envie de s'arrêter et de réfléchir un instant sur la pédagogie à mettre en place avec les outils proposés:

    • Discussion Boards
    • Online Instant Messaging/Chat Sessions
    • Podcasting
    • Rapid E-learning Software Tools 
    • Web Conferencing

    A la lecture de l'introduction, vous saurez si vous êtes en phase avec les auteurs et vous continuerez - ou non - à feuilleter le document d'une quarantaine de pages:

    "There is no magic formula for selecting the best mixture of training modes to use in a blended learning program.

    Once you have clearly defined your training objectives and evaluated the skill gaps and characteristics of your audience, you can align the content with the most appropriate mix of learning."

    L'ouvrage est téléchargeable dans la partie "E-learning Institute" qui à elle-seule foisonne de documents intéressants. (idremeau)

  • Les secrets de l'iceberg elearning

    Imprimer

    icebergLors d'interventions en entreprise ou dans des centres de formation, je remarque qu'insensiblement le e-learning a bien investi les lieux. On s'entretient de plateformes et de contenus multimédia sans avoir l'impression de parler chinois, les brochures intègrent le mot magique et les centres ressources s'étoffent.

    Pourtant ateliers et workshops de découverte sur la mise en place de projets elearning intéressent encore et toujours les responsables formation. Si le sujet reste encore bien mystérieux, ce n'est pas par hasard.

    En surfant sur le net, je me suis arrêtée sur l'image d'un site allemand d'une agence multimédia spécialisée réseaux qui s'intitulait "Der elearning Iceberg".  

    J'aime beaucoup cette idée - je m'en suis voulue de ne pas l'avoir eue plus tôt - et je m'en suis aussitôt inspirée pour présenter mes réflexions sous la forme de ce graphique:

    Iceberg E-Learning
    (cliquez sur l'image pour agrandir)

    Cette visualisation constitue pour moi l'exact ressenti des participants de workshops elearning ... - et le slide qui manquait à ma présentation !

    Le elearning est perçu au départ comme un bloc de glace (inconnu, froid, distant) et qui se révèle être aussi un énorme iceberg dont seulement la partie émergée constituée des éléments les plus fondamentaux n'est visible et connue de tous.

    Les autres éléments qui sont indispensables à la réussite du projet sont enfouis plus ou moins profondément dans la partie invisble et ne viennent à la surface que lorsque la mise en place des mesures de formation elearning a été vue sous tous les angles. Une étape du projet est oubliée et c'est tout le bloc qui menace de basculer !

    Les entreprises utilisent le elearning mais elles l'utilisent peut-être ... pas encore à bon escient pour penser en tirer le bénéfice qu'elles espèrent. Une action de formation à distance ne se résume pas à :

    • ... placer un apprenant avec ses  codes d'accès à une plateforme de formation devant un ordinateur,
    • ... commercialiser un programme de formation en ligne sans faire d'action marketing adéquate,
    • ... proposer des cours multimedia à des personnes qui ne connaissent pas suffisamment l'outil informatique,
    • ... prévoir des postes dédiés à la formation mais qui ne sont jamais disponibles au bon moment,
    • ...acheter des cours multimédia demandant une forte bande passante alors que le réseau de l'entreprise est déjà saturé.

    Les exemples seraient nombreux. Un projet elearning est complexe par définition. Il ne suffit pas d'une plateforme de distribution de contenus, de cours en ligne et d'un chef de projet.

    Il est une approche pédagogique qui oblige aussi à réfléchir à la relation apprenant-autonomie, salarié-formation, gestion des connaissances - performance de l'entreprise, motivation-innovation. Mais nous connaissons maintenant à force d'expérimentations les phases importantes et les éléments moteurs à inclure.

    Avec le réchauffement de la planète, l'iceberg se fait plus ... rafraîchissant. Sa partie immergée à tendance à se réduire et à rejoindre les mesures connues.

    Il est donc vain de penser affronter un tel bloc de glace sans une connaissance approfondie des diverses implications directes. Car un fois ces changements pris en compte, s'attaquer à un tel iceberg n'en sera que plus belle aventure ! (idremeau)

  • Cours Ingénierie elearning gratuit

    Imprimer

    medium_elearning.JPGLe projet européen Fe-ConE propose à partir du 20 mai 2007 un cours en ligne sur le thème de la mise en place de cours elearning. Avec une durée de six semaines, il se terminera le 30 juin.

    La participation est totalement gratuite et le cours portera sur les chapitres suivants:

    • Les bases du e-Learning
    • Construire un cours e-Learning
    • Communication et collaboration.
    • Outils et environnements.
    • Innovations et tendances.

    Pour un investissement de seulement deux heures par semaine, voilà une belle occasion de découvrir le e-learning à l'échelle européenne.

    Seule condition nécessaire et suffisante : parler anglais et s'inscrire avant le 14 mai 2007. (idremeau)

     

    Fiche descriptive: http://www.glia.at/gelernt/wordpress/wp-content/uploads/2007/05/course_description_e-learning_fundamentals.pdf

    Pour s'inscrire: http://fecone.passionforlearning.eu/survey/index.php?sid=1

     

     

  • De l'utilisation des mascottes en e-learning

    Imprimer

    medium_alex.jpgSyfadis avait annoncé lors du lancement des nouvelles fonctionnalités sur Syfadis LMS (lire interview), l'intégration d'une mascotte. La mascotte proposée est un des personnages 3D de la série Living Actors TM commercialisée par Cantoche.

    Les mascottes sont de plus en plus présentes dans les ressources elearning. Elles servent de guide pour accompagner l'apprenant dans sa découverte du module, des contenus et de son apprentissage.

    Cantoche leur associe trois rôles bien définis:

    1. La mascotte en tant que telle:  elle introduit les contenus et permet de rythmer les modules de formation en donnant des conseils et en expliquant les résultats.

    Cette mascotte constitue un élément représentatif simple, graphique et animé de la formation. Elle peut être la continuité d'une mascotte existant dans l'entreprise redessinée suivant le contexte de formation ou créée spécialement pour un module (exemple: la mascotte de l'ANVA pour la formation en anglais)

    2. La mascotte alias " le coach virtuel" accompagne les contenus en transmettant de la connaissance. Positionné comme " expert " dans son domaine, le coach virtuel est un interlocuteur crédible qui met en forme ses connaissances en les transmettant à l’apprenant

    Appelé aussi tuteur virtuel - ou encore avatar, il est scénarisé comme narrateur et porteur de contenu. Sa représentation humaine favorise une certaine mise en confiance face au support multimédia et efface l'idée d'isolement. (exemple la mascotte Martin, le formateur virtuel pour une formation "administration des sites" chez Peugeot)

    3. La mascotte en tant qu' "apprenant virtuel": Les scénarisations permettent aux "comédiens" virtuels de projeter l’apprenant en situation et de mettre les cours en application.

    L'apprenant se retrouve modelisé dans le parcours d'apprentissage. Il est acteur virtuel de la formation comme dans un jeu de rôle. (exemple le cours en ligne canadien "Professionnalisme et éthique")

    Lors de la scénarisation d'une ressource, le propos quant à l'utilisation ou non d'une mascotte est de se demander si elle ne sera pas trop intrusive par rapport au contenu et au public ciblé. Elle doit être présente mais discrète. Que penser alors de la nouvelle tendance qui se dessine ...?

    Je ne sais pas si vous l'avez remarqué mais des guides virtuels très en chair et en os font leur apparition sur le web!

    Vous êtes un brin bricoleur? Vous serez accueilli sur le site toutrenover.com de Leroy Merlin par des "assistants réalisation" qui vous suivront dans la consultation des conseils.

    Besoin d'un week-end au calme ? Sur le site le lac d'Ailette de Center Parcs, un jardinier du jardin d'hiver - à la recherche de son arrosoir - vous attend pour une visite guidée - il bouge même dans les petites vignettes de navigation!

    De fait, cela est rendu possible grâce à la technique de l'incrustation vidéo (ou encore chroma key). Une personne bien "réelle" se promène dans des environnements divers bousculant notre habituelle relation à l'espace et à la distance.

    Les premiers à utiliser cette technique furent les agences marketing. Un bel exemple très sophistiqué est à voir sur le mini-site vodafone journey. 

    Revenons à la formation, le site d'UPS: UPS Whiteboard fait remarquablement la transition en jouant de l'utilisation du tableau blanc avec l'animateur-formateur-aux-cheveux-longs simulant une session de formation. 

    Mais c'est sur le site français de la Société Générale dédié aux stock options (vu sur Online Blog FOAD) que l'on trouve ces vidéos interactives mettant en scène une formatrice virtuelle en mode incrustation vidéo.  

    Vous pensez que cela est réservé aux grosses productions? ... Pas forcément - si la créativité et le talent sont là !!! - quand on voit par exemple le résultat du travail chez emob sur le trailer de wengomeeting, il est peut-être temps de réfléchir à l'utilisation de cette nouvelle technique pour l'appliquer à nos ressources e-learning? (idremeau)

  • Référentiel FOAD mode HTML

    Imprimer

    medium_profilfoad.jpgLe Référentiel des Bonnes Pratiques en FOAD - cf article - refait parler de lui.

    On le retrouve en effet sur le blog de Téléformation et Savoirs sous forme html (!) sous le nom de Profil FOAD.  

    Si vous pensez y voir une lecture plus multimédia, aérée et différente du texte, détrompez-vous.

    Le seul avantage que l'on pourra y trouver est de ne pas avoir à compulser l'ouvrage et d'accéder directement aux textes expliquant les différents sous-processus de mise en place d'un dispositif elearning selon notre besoin.

    Tout est resté en mode texte, mise à part la vidéo de présentation.

    Plus intéressant au contraire aurait peut-être été de chercher à travailler sur une autre approche et de s'essayer à une visualisation - où une simple mind map (ici un exemple) eut été un point de départ possible -  pour le rendre enfin plus accessible à tous ? (idremeau)